La méditation de pleine conscience : l’écologie de l’esprit 1


Pris dans une course contre la montre, saturés d’informations, nous sommes tous en overdose d’appels, courriels, sms, tweets, notifications… Trop sollicitée, notre attention se fragmente, notre bien être en souffre.

A l’heure où tout va trop vite, méditer se révèle être extrement bénéfique et salutaire pour notre santé physique et psychique.

Il existe différentes formes de méditation dont LA MEDITATION DE PLEINE CONSCIENCE (Mindfulness en anglais), qui est une pratique laïque mise au point par le médecin américain Jon Kabat-Zinn dans le cadre d’un programme de réduction du stress.

Peu à peu les applications ont été étendues aux troubles anxieux et à la dépression.

De nombreuses études, menées dans le monde entier, ont ainsi prouvé les bienfaits de cette méditation sur notre santé physique et psychique

Durant la méditation, qui n’est pas une méthode de relaxation, nous apprenons à poser notre attention sur le moment présent et à observer de ce qui se passe en nous (sensations corporelles, respiration, flot incessant des pensées…) sans nous juger et avec bienveillance.

Cette pratique favorise le calme mental et une meilleure gestion des émotions, pendant la méditation, mais aussi dans la vie quotidienne et devient ainsi une aide pour se prémunir du stress et de la dépression.

Mais la meilleure manière d’appréhender la méditation en pleine conscience est de la pratiquer.

Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à me contacter.

Exemple de pratique :


Répondre à I.D. Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Commentaire sur “La méditation de pleine conscience : l’écologie de l’esprit

  • I.D.

    J’ai découvert la Méditation de pleine conscience il y a quelques mois, après un burn-out… je n’allais pas bien dans ma tête, et mon corps venait de me dire « stop », épuisement professionnel.
    Mme DUPONT, qui m’a initié à la Sophrologie il y a maintenant 4 ans, m’a emmené sur le chemin de la Méditation de pleine conscience. J’étais en souffrance de la tête aux pieds, de l’extérieur comme de l’intérieur de moi-même. Mes premiers pas vers la Méditation m’ont amené à me mettre sur pause, à stopper cette ébullition qui était en moi !
    J’ai commencé par apprendre à me poser, à m’observer et à accueillir tout ce qui se passait en moi, ma respiration, mes émotions et mes pensées, mes douleurs et mes tensions…et à essayer de les accepter avec bienveillance ; à prendre conscience de mon corps, de ma tête et de tout ce qui m’entourait, à prendre du temps pour moi, prendre tout simplement soin de moi et retrouver confiance en moi.
    Prendre le temps également d’apprécier les choses simples de la vie, qui nous font du bien et que l’on ne voit plus, comme prendre sa douche, cuisiner, manger, rire, écouter de la musique, lire, regarder la nature…, prendre simplement le temps de vivre, écouter et ressentir son corps, s’écouter…
    Pour moi la Méditation m’ apporte ce temps de pause que j’ai besoin pour panser mes blessures physiques et psychologiques, me sentir mieux dans mon corps et dans ma tête ; elle fait désormais partie de ma vie, je la pratique le plus souvent possible, je sais que ce sera long, mais j’ai trouvé en Mme DUPONT la personne qu’il me fallait pour m’accompagner sur ce chemin, grâce à son écoute, sa gentillesse, sa douceur et son professionnalisme.
    D.I