La sophrologie est-elle de la relaxation ?


La sophrologie est bien souvent assimilée à de la relaxation. Mais ce n’est pas le cas et il convient d’en comprendre les différences.

La relaxation vise essentiellement à un relâchement des muscles, des tendons et autres tissus, aboutissant à une détente physique et mentale. Son but premier est le repos et la récupération ; elle se pratique en posture allongée.

 

La sophrologie se démarque de la relaxation car son but n’est pas uniquement de trouver la détente, même si la relaxation participe au processus d’entrainement.

La sophrologie a pour but de se relier à soi et ainsi d’ouvrir le champ de sa conscience. Ceci est rendu possible par l’attention portée à son corps, dans l’instant présent. Cette attention permet d’accueillir et de vivre tous les phénomènes qui se manifestent durant la séance  : picotements, images, couleurs, odeurs, sensations diverses de chaud, de froid, lourdeur, légèreté…, voire absence de sensation. Ces phénomènes sont accueillis sans jugement, sans a priori,

Activer la conscience est le propos fondamental de la sophrologie, une conscience sans tension, fluide et réceptive, dans l’harmonie globale du corps et de l’esprit, pleinement présente à chaque instant.

C’est également une raison pour laquelle la sophrologie se pratique assis ou debout, pour maintenir la conscience éveillée et ne pas sombrer dans le sommeil.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>